Uncategorized

CHOPIN à Nohant

A droite de l’entrée de la propriété de George SAND à Nohant, on découvre un buste de Frédérique CHOPIN, pianiste et compositeur prodigue, virtuose prodigieux. Il est là pour rappeler l’amour qui unit ces deux êtres pendant neuf ans, de 1836 à 1847. Chopin résida à Nohant, principalement en été. Sa phtisie commendait qu’en hiver, il cherchât des lieux au climat moins sévère. Sur ce plan, son séjours à Majorque en novembre 1838, au monastère de Valldemosa, fut un erreur, ses poumons ne supportant pas l’humidité qui régnait dans ce lieu où il était en compagnie de George et des deux enfants de cette dernière, Solange et Maurice. A Nohant, George lui avait fait aménager une vaste chambre aux portes capitonnées pour l’isoler des bruits de la maison. Les portes existent toujours, mais la chambre du maître a été cloisonnée à la demande de George, après leur séparation définitive en 1847. A la place George SAND a fait installer son bureau et une salle d’archive. Dès 1842, Chopin était entré dans une grande dépression et sa tuberculose devait l’emporter  le 17 octobre 1849, place Vendôme, à Paris. Les obsèques eurent lieu à l’église de La Madeleine, au son de la marche funèbre qu’il avait lui même composée. C’est sans doute à Nohant que cette âme profondément nostalgique a trouvé des instants de bonheur…On le souhaite, en tous cas.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s