Uncategorized

Le printemps d’Eros

Image

« Il ne faut regretter rien,

De la vie que l’on a eue,

Car pour nos lendemains,

Elle sera sans doute aux nues »,

Dit Eros, bandant son arc.

« Crois-tu que mes ailes soient frêles ?

Elles ne craignent pas les Parques !

Fais comme moi , regarde la demoiselle

Qui s’en est allée tôt ce matin,

Cueillir des fleurs sous son ombrelle.

Il n’est plus temps de regretter

Les amours qu’on n’a pas eues.

D’autres pourraient venir épicer

Tes lendemains de douces entrevues.

Crois-moi, il y a toujours un avenir,

Et à tes chants, un gai refrain.

Il y a toujours un doux soupir,

Un baiser sous un ciel serein.

Marchons ensemble vers le bonheur.

Je tirerai pour toi ma flèche…

Du printemps voici les fleurs.

Il faut que tu te dépêches

D’y cueillir des accroche-coeurs » .

Hervé ALLIOUX La Graverie 4 mars 2014

Image

 Image

Publicités
Par défaut

6 réflexions sur “Le printemps d’Eros

  1. Bonjour Hervé, te voilà l’âme bien printanière. Merci pour ces fleurs qui sentent bon la douceur du temps. Chez moi, elles sont encore bien cachée sous la neige. Un jour viendra…
    Bel après-midi à toi.

    • Bonjour, Val.
      Merci de ta visite. Une première journée de vrai soleil,
      Quelques fleurs un peu timides…Quoi de mieux pour espérer la suite.
      Amitiés Hervé

    • Certes, certes, Marie…Et qui dit que dans quelques temps, il ne vienne pas nous faire une petites visite…
      Merci de ton escale chez moi, et bonne journée.« 
      Hervé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s