Poesie, Uncategorized

Halloween

IMG_0184Jack

Publicités
Par défaut
Uncategorized

Les p’tits dessins

IMG_0164

Vous aussi, vous avez fait cela: griffonner sur une nappe de restaurant, un bloc de papier, un post it. Vous l’avez fait en rêvant, en écoutant quelqu’un parler, en téléphonant.

Et ce n’est pas grand. Une poignée de centimètres carrés . C’est fait au crayon bille, au feutre, au stylo, au crayon.

Ca vient sans y penser et ça se construit tout seul.

On ne les garde pas…Et on a sans doute tort…

En voici un, photographié en macro. Je ne suis pas sérieux: je garde tout.

Par défaut
Uncategorized

La nuit est une sorcière (2) – (Ouessant)

IMG_9951

J’aime la nuit. La nuit protège. La nuit est calme et silencieuse. La nuit offre des lumières magiques, et plus elles sont rares, plus elles sont merveilleuses….

La nuit simplifie. Elle ne laisse à regarder que les linéaments peu nombreux, là où s’accrochent quelques reflets rares, parfois chiches rehauts dans l’image.

A la nuit appartient le mystère. Tous les mystères sont nocturnes, comme les rêves ou les cauchemars. La nuit est le domaine des comploteurs, des voleurs, des assassins. Mais elle est aussi la terre bénie des amoureux, des amants, des poètes, des écrivains et des créateurs en général.

La nuit on dort…Quelle fiction ! La nuit on prépare nos vies aux travaux des jours, aux décisions à prendre. On affine ce qu’on réalisera le jour…

Et puis voyez:

Quel chemin prendre, comme dans nos vies. Approchez- vous. Regardez mieux: à gauche, à droite? Vers le profane; vers le sacré?

Vous êtes dans un espace scénique…Et ceux qui vont venir vers vous, vous aimer peut être un peu, par où vont-ils entrer? Côté cour ou côté jardin?

Par défaut
Uncategorized

Les collages de Prévert: Mais qui était Betty?

Collage de Prévert. Picasso lui dit: "Tu es un peintre…"

Collage de Prévert. Picasso lui dit: « Tu es un peintre… »

On se souvient de ce collage vu à Omonville  la Petite, dans la maison du poète. Il y a une dédicace, donc je me suis dis que  Prévert connaissait cette personne. Hier, je vais chez le coiffeur faire un peu « jardiner » ma tignasse hirsute. On attend chez le coiffeur. Tout à ma visite de la maison de l’artiste, j’emmène mon exemplaire de « La pluie et le Beau Temps », que je n’avais pas ouvert depuis longtemps. Et je tombe sur ce poème  que je vous retranscris:

PORTRAITS DE BETTY                                                                                                   PORTRAIT DE BETTY

Visa des visages                                                                                                                               vies dévisagées                                                                                                                    passeports pour                                                                                                                               les étrangers

Il n’y a pas de miroir objectif                                                                                                        pas plus que d’objectivité                                                                                                             c’est dans la glace des autres                                                                                                         que parfois on se reconnait

Ici                                                                                                                                                      sur le mur où chacun se ressemble                                                                                                   en particulier                                                                                                                                         tous ressemblent tous ensemble                                                                                                          à Betty                                                                                                                                                     qui les a rassemblés

La question est: qui est, ou était, cette Betty , assez importante pour que l’artiste lui ai consacré un collage et un poème dans un recueil publié en 1955 et qui demeure là, en attente sur mon bureau ?

Au passage, on notera que les pages de couverture des « Poches » de poèmes de Prévert étaient réalisés sur des photos de graffitis de Brassaï.

Si un lecteur où une lectrice a une piste quant à l’identité de « Betty » je le remercie de le communiquer.

H.A.

Par défaut
Uncategorized

Maison d’écrivains: La maison de Prévert à Omonville La Petite, dans la Hague:

Prévert vivait à Paris. Il découvre La Hague en 1930 avec ses amis du mouvement théâtral  Groupe Octobre. En 1970, il achète la maison du Val, à Omonville La Petite.  Il y vivra jusqu’à sa mort, survenue en 1977. A sa demande, l’aménagement fut réalisé par Alexandre Trauner, décorateur, rencontré sur le tournage d’un film de Marcel Carné. Aujourd’hui, la maison a été rachetée par le Conseil Général de la Manche.

La maison de Prevert à Omonville la Petite (HAGUE)

La maison de Prevert à Omonville la Petite (HAGUE)

Prévert repose dans le cimetière voisin auprès de sa femme, Janine, de sa fille Michèle et de son ami et voisin Trauner. IMG_0097 Dans la maison, on découvre des oeuvres montrant l’aspect multiforme de sa démarche artistique: Des collages:

Collage de Prevert

Collage de Prevert

Collage de Prévert. Picasso lui dit: "Tu es un peintre…"

Collage de Prévert. Picasso lui dit: « Tu es un peintre… »

On a ses poèmes dans diverses éditions, mais aussi des partitions de Kosma qui donnèrent des chansons appréciées d’un public qui à l’époque, était éclairé sur le surréalisme:IMG_0140   Une pièce à l’étage, ancienne chambre d’amis, est consacrée aux dessins que Prévert  a annotés: IMG_0130IMG_0126 - Version 2IMG_0128 - Version 2IMG_0129 Dans une autre pièce, des photos illustrent les rencontres et les compagnons du poète:

Prévert et Maurice BAQUET

Prévert et Maurice BAQUET

Prévert et BRASSENs

Prévert et BRASSENs

IMG_0137

Prévert et REGANI

Prévert et REGIANI

L’Atelier en soupente, très vaste , est le lieu où Prévert a sans doute passé le plus de temps, au couchant de sa vie. Sur la grande table sont posés certains de ses dossiers, qu’on dirait ouverts encore hier. Sur le même plan, ce qui relève du quotidien comme ce qui relève de l’Oeuvre….Le profane et le sacré…

La table de travail dans l'atelier du premier étage

La table de travail dans l’atelier du premier étage

Un dossier qui se passe de commentaire

Un dossier qui se passe de commentaire

Le script d'un des plus beaux dessins animés français

Le script d’un des plus beaux dessins animés français

On ne peut quitter les lieux sans saluer, côté jardin, la copie d’une des statues du jardin de Boboli….Regard dérisoire de l’artiste sur lui même…Somptueux éclat de riredérision de l’anarchiste qu’il était au fond de lui même? IMG_0143 - Version 2   MERCI L’ARTISTE DE NOUS AVOIR TANT DONNE….IMG_0112

Par défaut